Pourquoi un cercle autour de la vulnérabilité ?

« Les crises mystiques de l’adolescence,
la révolte magnifique qui nous fait douter de la voie tracée par d’autres ,
un jour, nous nous en éloignons et décidons de payer une dette imaginaire à la société,
nous acceptons de mourir à nous-même.
Et la plus grande supercherie c’est que de cette mort-là, personne ne s’inquiète.
Au contraire, on la guette, on l’accueille, on la récompense.
Dès qu’on accepte le prix de sa mort spirituelle, il devient extraordinairement difficile de suivre une autre route.
Cela ne peut se faire qu’au prix d’un immense effort, d’un très grand courage.
L’homme qui a accepté sa propre mort n’a qu’une possibilité,
devenir l’adepte d’une religion ou d’un groupe d’homme qui place le divin hors du Soi,
ainsi, tout rentre dans l’ordre et les intérêts de la société rejoignent ceux des églises et des sectes qui fonctionnent sur la même base commune,
la mort de la Conscience divine.
Le moteur est la culpabilité, la crainte, l’obéissance.
Les fruits sont la sécheresse, l’éloignement des objets des sens, l’obsession, le puritanisme, la violence, la morale, l’exclusion.
En Inde, en Amérique, en Chine, au Moyen-Orient, en Europe.
C’est le mode de fonctionnement que nous voyons partout à l’œuvre. »

Paroles rapportées de Lalita Devi par Daniel Odier dans Tantra

Nous sommes tous ces adolescents devenus adultes.
Souvent pourtant notre enfance malmenée, l’éducation que nous avons reçue, la société, nous ont conduits à renoncer à cet adolescent rebelle en nous.
Celui qui criait justice, qui rêvait d’idéal, qui croyait en la bienveillance et en l’amour. Et qui voulait s’opposer à tout ce qui pour lui ne faisait pas sens.

L’idée de créer un cercle autour de la vulnérabilité est venue de mon propre cheminement autour de la vulnérabilité.
Réaliser que je m’étais enlevé ce droit fut un des moments les plus bouleversants de mon existence.
En me privant de cette vérité, la vulnérabilité, je me coupais de moi-même.
Dès lors les choix que je faisais s’ils pouvaient me paraître les plus justes possibles, ne raisonnaient pas, plus, avec ma nature profonde.
Celle-ci m’avait échappée, je ne me re-connaissais plus.

Nous avons besoin de retrouver le chemin de nous-même.
Nous avons besoin d’espace pour démêler qui nous sommes, sans jugement, sans enjeu, sans raillerie.
Nous manquons d’espace sûr pour dire nos incertitudes, nos doutes, nos peurs, nos failles, nos limites.
Nous manquons d’espace sûr pour raconter nos joies simples, nos rêves, nos espérances, nos projets.
Nous avons besoin d’un espace où re-trouver notre propre parole sacrée.

Au son du tambour, le cercle s’ouvre.
Guidés dans un voyage sonore au cœur de vous-même, nous prenons le temps de nous poser, de nous connecter.
Par la pratique de rites nous allons doucement à la rencontre de nous-même et de notre part de vulnérabilité.

Ici on vient déposer son cœur.
Ici on vient parler avec son âme.
Ici on peut être Soi.

Participer à un cercle de vulnérabilité c’est s’engager à respecter l’Autre dans ce qu’il est .
Parce que nous sommes chacun merveilleux et dignes d’un Amour inconditionnel.

Quelques principes garantissent le fonctionnement d’un cercle, quel qu’il soit.
Je suis là pour garantir la sécurité de tous à l’intérieur du cercle
Ici, il n’est pas question de revendiquer que nous sommes hommes ou femmes,
de revendiquer un droit, de faire justice.
Nous sommes des personnes partageant un vécu, un ressenti, une émotion.
La parole est donnée à chacun, sans interruption, sans commentaire, sans jugement.
La parole est gardée secrète, la parole est sacrée.
Personne une fois sorti du cercle n’aborde le sujet avec l’autre, même chez soi, même lors d’une rencontre ultérieure dans la rue ou lors d’un dîner entre amis.
L’espace du cercle est sacré.
Je suis là pour y veiller.

Pour plus de renseignement, joindre Celia
06 08 04 74 87

celia.circlearound@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s